Exposition Tzompantli 43 à Canal Sud :

 

Durant tout le mois de juin la radio Canal Sud accueille l'exposition

 

Tzompantli 43

 

Vernissage le 2 juin 2017 à partir de 18H

à Canal Sud, 40 rue Alfred Dumeril

 

Cette exposition collective se compose de 43 linogravures en forme de crânes travaillés par un nombre égal d’artistes. Quelques artistes locaux y apportent leur contribution en ajoutant de nouvelles gravures aux gravures mexicaines.

 

Javier Ornelas Huerta, graveur du collectif Achozek à Patzcuaro (Etat du Michoacan) au Mexique, à l'initiative du projet :

 

"Ce projet est un hommage mérité aux 43 étudiants normalistes, disparus dans la nuit du 26 septembre 2014 à Ayotzinapa (Etat de Guerrero, Mexique).

 

Deux ans après ce triste fait, nous avons décidé de convoquer 43 artistes pour faire partie de ce projet qui n’a qu’une seule finalité, répandre et diffuser la disparition forcée de ces étudiants qui, jusqu’à ce jour, ne s’est toujours pas éclaircie.

 

Le numéro 43 est symbolique, au Mexique il nous en manque beaucoup plus (on recense des milliers de disparus chaque année), nous souhaitons que notre projet franchisse les frontières, que beaucoup de gens sachent ce que l’on vit aujourd’hui au Mexique."

 

Après une première présentation au centre culturel "El Gran Calavera" de Pàtzcuaro, l'exposition a pu voyager. Le collectif El Cambuche s'est associé à l'accueil de l'exposition à Toulouse.

 

Pour accompagner l'exposition, nous vous invitons à une projection de courts métrages et d'un documentaire sur la disparition des étudiants le vendredi 16 juin à 20h30 dans les locaux de la radio.

 

Une rencontre/dévernissage musical (avant l'heure) aura lieu le vendredi 23 Juin à partir de 19h.

 

Tous les bénéfices occasionnés par l'exposition seront reversés aux familles des disparus pour soutenir leur lutte pour la vérité et la justice.

 

Les gravures sont proposées à la vente (sur commande) ainsi que l'affiche de l'exposition en solidarité.

 

Soirée de soutien, Ciné-bouffe mercredi 31 mai 2017 :

 

 

Soirée de soutien pour la Colombie organisée par le collectif La Piragua

 

En collaboration avec El Cambuche, Mingartes, Le Hangar et Mi Passion, pour récolter des fonds qui seront utilisés pour aider les victimes, ainsi que pour la reconstruction de la ville.

 

 

Le collectif La Piragua organise une soirée solidaire pour la ville de Mocoa à Putumayo, Colombie, touchée par une gigantesque coulée de boue qui a dévasté la ville le 31 mars dernier.
La tragédie a fait officiellement 323 morts, mais plus de 100 personnes ont été reportées disparues.

Nous vous invitons très chaleureusement à venir à cette soirée animée en première partie par Chencha et le Boiteux, groupe de musique autour de la salsa, el bolero et le son cubano-salsa.

 

A déguster l’Ajiaco, soupe colombienne, composée de plusieurs sortes de pommes de terre, légumes et poulet (pour les végétariens une option sans viande est prévue) qui accompagnera la découverte du film Tantos, tan invisibles et un débat juste après la projection :

 

 

"Au milieu des Caribes, à 2 heures de Cartagena, se dresse un quartier de murs colorés et d'enfants partout. Le canotier prévient qu’il s’agit de l’île la plus peuplée au monde et les touristes étonnés prennent des photos et repartent.

 

Santa Cruz del Islote : Tantos, tan invisibles est une invitation à descendre du bateau, acheter un soda chez Edilce, danser la « champeta » dans la discothèque « Niño Grande » et finalement à se laisser surprendre par la réalité inespérée."

 

 

 

Apéro à partir de18H

 

Concert à 18H30

 

Repas à 20H (PAF 5€)

 

Projection à 21H

 

 

CinéLatino 2017, le programme complet du Cambuche

En février Au comptoir du Chinabulle à Gaillac :

Samedi 4 février :

 

EXPO/JOURNÉE DE SOLIDARITÉ

 

AVEC LES PRISONNIER-E-S EN LUTTE AU MEXIQUE

 

avec Les trois passants
https://liberonsles.wordpress.com/

 

16h : Vernissage de l’exposition « Liberté en fuite »

 

18h : Projections / échanges / lecture de lettres de prisonniers

– Repas Solidaire –

 

21h : Concert avec "La Polvadera" – Son Jarocho

 

 

Mercredi 8 février :

 

20h30 : CINÉ-CLUB

 

Documentaires Promedios, Chiapas

 

"Asi va la Otra" / "Vers une nouvelle santé"

 

 

 

Vendredi 10 février :

 

21h : Concert avec "El Comunero"
Blues Andalou/rock/bolero/flamenco

 

 

 

Mercredi 15 février :

 

20h30 : CINÉ-CLUB

 

Docu "Chanti Ollin : Squat en mouvement"

 

 

 

Vendredi 17 février :

 

19h : Infokiosque

 

21h : Rencontre avec Georges Lapierre

 

autour de son ouvrage "Être ouragan : Écrits de la dissidence"

 

 

 

Mercredi 22 février :

 

20h30 : CINÉ-CLUB

 

Film " Corazón del tiempo "

 

 

 

Vendredi 24 février :

 

21h : Concert avec "La vuelta latina"

 

Musique Amérique Latine / Trad

 

 

 

Mercredi 1 mars :

 

20h30 : CINÉ-CLUB

 

"Ayotzinapa : Chronique d'un crime d’État"

 

ou (au choix)

 

"Ayozinapa 26"

 

 

Adresse du lieu :

 

Au comptoir du Chinabulle

 

47 rue du Château du Roi

 

81600 Gaillac

 

Tél : 0983565970

 

Pour plus d'information : http://www.chinabulle.org/

 

Mercredi 18 janvier 2017 :

Mercredi 30 novembre 2016, Ciné-bouffe au Hangar :

 Le collectif El Cambuche et le Kapilo vous invite à la projection du documentaire

 

Mirar Morir, el ejército en la noche de Iguala, de Coizta Grecko

 

Réalisation collectif Ojos de Perro vs. La impunidad y  Cuadernos Doble Raya (Mexique)

 

Le 26 septembre 2014, dans la ville d’Iguala (État de Guerrero, Mexique), une opération de répression policière et militaire est menée contre des étudiants de l’École normale rurale d’Ayotzinapa, avec un lourd bilan : 6 personnes tuées, de nombreux blessés dont un étudiant dans le coma, et 43 étudiants qui demeurent disparus.

 

Le film MIRAR MORIR enquête sur la participation des unités militaires (et notamment du 27e bataillon d’infanterie) dans les attaques contre les étudiants d’Ayotzinapa et a contribué à faire la lumière sur le déroulement de ce crime d’État, un cas emblématique de la longue liste de disparitions forcées au Mexique.

 

Ce documentaire d’investigation a obtenu le LASA Award for Merit in Film, de la Latin American Studies Association (LASA), et a été sélectionné au Festival de Biarritz Amérique Latine (France), au Festival de la Memoria (Mexique) et au Festival Cinemaissí (Finlande).

 

Suite à un appel lancé par les réalisateurs, c'est dans plus d'une centaine de villes qu'il sera projeté ces jours-ci.

 

Les bénéfices seront répartis entre le Comité des Parents, le Comité de recherche des autres disparus et le collectif Ojos de Perro

 

- Dès 17h30  le Cambuche vous propose de se retrouver au Kapilo pour revenir sur la situation au Mexique  et  plus particulièrement dans le Guerrero.

 

- Repas sous forme d’auberge espagnole

 

- Projection d'une sélection de courts métrages mexicains

 

- 20 h projection de Mirar Morir.