Le programme du Cambuche 2009

LUNDI 23 MARS

 

à partir de 14h

 

Medias libres / instruments de résistance

 

La vidéo au service de la communauté (dénonciation de la violence policière, éducation zapatiste en marche, Promedios : formation des vidéastes).

 

Cruzton

(video amateur – Mexique - VO -14')

Au Chiapas, la communauté de Cruzton (Croix de Pierre) est menacée : il y a de l'or dans la colline...

 

Un Alphabet pour nos paroles(Promedios/ Audiovisuales de los Caracoles – Mexique – 2005 - VOSTF - 13')

Dans les villages zapatistes, l’éducation s’est construite de manière collective et indépendante des institutions officielles en tâchant de répondre mieux aux besoins communautaires. Un manuel scolaire élaboré en langues indigènes est le produit de cette organisation.

Ateliers Vidéo
(Promedios/Audiovisuales de los Caracoles – Mexique – 1998 – VOSTF - 17')

Les premiers travaux du Chiapas Media Project. Des membres des communautés interviennent sur les effets de la militarisation au Chiapas et sur l’intérêt porté sur les technologies vidéo. La caméra vidéo permet aux communautés d'enregistrer des violations des droits de l’homme, des événements culturels et religieux, des coopératives et le travail des femmes.

Présenté par le collectif Chiapas

 

 

*Chapeau = vous faites un choix parmi des films à disposition

MARDI 24 MARS

 

-à partir de 14h

L'Autre Campagne : communautés en résistance

A la rencontre des peuples indigènes du nord du Mexique défiant les promoteurs et le gouvernement.

 

La Yerbabuena, communauté en résistance

( Promedios et Terra Nostra Films – Mexique - 2007 – VOSTF - 39')

A la Yerbabuena, au pied d'un volcan en activité, dans l'état de Colima, un groupe de familles défie le gouvernement et de gros investisseurs qui veulent s'emparer de leurs terres.

 

Chapeau*

Présenté par Promedios-France

 

-à partir de 18h

Résistance indigène

Au Guatemala, en Colombie et au Brésil, les peuples indiens défendent leur dignité et leur terre contre les gouvernements et les industries.

 

Sipakapa n'est pas à vendre (Álvaro Revenga - Caracol Producciones - Guatemala – 2005 - VOST anglais - 55')

En 2005, Montana Explorada, filiale de la transnationale canado-américaine Glamis Gold reçoit un financement de 45 millions de dollars de la Banque Mondiale pour exploiter une mine d'or à ciel ouvert. Le 18 juin 2005, une consultation est menée à Sipakapa. La communauté doit-elle accepter cette exploitation minière sur son territoire ?... le résultat est un " non " massif à la mine : Sipakapa n'est pas à vendre !

 

20h: La Minga (Carlos de Uraba – Colombie - 2008)

Marche indigène en Colombie

 

21h : Pirínop, mon premier contact(Mari Corrêa- VOSTF – Brésil – 2007 – 83')

En 1964 a lieu le premier contact entre les Indiens Ikpeng et les Blancs près de la rivière Xingu, Mato Grosso. Leurs terres envahis par les chercheurs d‘or, ils vivent depuis dans le Parc Indigène du Xingu.

Alternant passé et présent, les Ikpeng évoquent entre tristesse et humour ces moments qui ont changé radicalement leur vie. Le retour vers leur terre se dessine.

 

Présenté par lecollectif Chiapas, Mut Vitz 31 et Magdalena

MERCREDI 25 MARS

 

-à partir de 14h

Clowns et rebelles

 

La Cárcel ladrona -Guachos Gachos (colectivo Zapay@sos)-

A travers le nez rouge et le theâtre critique le collectif zapay@sos cherche la transformation de ce monde à l'envers.

Chapeau*

 

 

- à partir de 17h

A Contre Courant

 

Tierra bajo corriente (ZZColectivo–VO)

Babilonia, El Tigre, Chixoy et Usumacinta : bilan écologique, social et économique désastreux de quatre barrages hydroélectriques d'Amérique Centrale au service des monocultures, des "maquiladoras" (usine de montage), de l'exportation d'énergie et du tourisme contre la résistance tenace des populations locales.

 

18h30 : El agua: un derrecho fundamental (Colombie)

 

- suivi d'un débat avec Magdalena, le collecif Chiapas et Mut Vitz 31

 

20h : Dans le port de San Blas (Promedios et Terra Nostra Films – Mexique – 2007 – VOSTF – 37')

Le port de San Blas se trouve sur la côte Pacifique du Nayarit. Les pêcheurs affrontent la construction d’un immense projet touristique, l’escale nautique, qui prétend les marginaliser dans leur propre ville au nom du sacro-saint progrès.

 

20h45 : Toilettes sèches en Colombie

Débat avec un actuer du projet – présenté par Magdalena

 

 

 

JEUDI 26 MARS

 

-à partir de 14 h

 

Puisque nous sommes nés – questions de vie

 

Sagesse des sages femmes du Chiapas, contradictions de l'église catholique en Colombie et système de santé autonome zapatiste.

 

Saberes de las Parteras Indígenas Mayas (Omiech – Mexique- VO - 23’)

Ce que les sages-femmes mayas apportent aux femmes et enfants de leurs communautés s'appuie sur des connaissances pratiques qui remontent à l'époque pré-hispanique. Ces connaissances se perdent au fur et à mesure que les plans gouvernementaux et les ONG appliquent la logique médicale occidentale sans tenir compte des savoirs traditionnels.

 

14h30 : Hossana,Hossana (Colombie)

 

15h : Vers une nouvelle santé(Promedios/ Audovisuales de los Caracoles – Mexique – 2007 – 42')

L’isolement des communautés, la discrimination en ce qui concerne soins médicaux et programmes de planification familiale, entre autres, ont généré de la méfiance de la part de bien des indigènes face à la manière dont l’État mexicain souhaite résoudre les problèmes de santé publique. Dans ce film, les promoteurs de santé autonomes travaillent pour la santé publique, récupérant les connaissances de leurs ancêtres et apprenant les techniques de diagnostic et de traitements allopathiques.

 

Débat présenté par Mut Vitz 31, Magdalena et Promedios

 

 

VENDREDI 27 MARS

 

- à partir de 18h

 

A quoi sert la solidarité ?

 

Au Mexique, en Colombie comme en France, les bulldozers du progrès avancent, implacables, grâce à un consentement quasi général. Alors que certains opposent corps et âme à la machine totalitaire, à quoi sert la solidarité ?

Indicateurs de progrès : jeans, T-shirts et casquettes pour chiens.

 

Los Trapitos al sol (ZZColectivo)

Regard sur l'industrie textile. La ville de San Pedro Sula au Honduras est une des métropoles des "maquilasdoras" de l'Amérique Centrale. Dans ces zones franches, oasis des grandes marques, se fabriquent les vêtements à destination du marché nord-américains et européens, pour C&A, H&M, Puma et tant d'autres. Interdiction de syndicats, bas salaires, licenciements arbitraires, harcèlements et abus sexuels caractérisent ce type d'usines, à l'abri du regard.

 

20h : Perra vida (Carlos de Uraba – Colombie-VO-10’)

 

20h15 : Ici et Là, quelques choses de notre histoire (Observatoire de l’évolution –Mexique- VF- 72’)

A la suite d’une enquête précédente consacrée au déploiement du néolibéralisme, le réalisateur développe, à l’occasion d’un voyage au Mexique, quelques interrogations sur la nature de la gouvernance de la modernité industrielle et sur la place que chacun occupe dans ce processus pour s’y conformer ou tenter de s’y opposer. Il est proposé de dépasser le strict paradigme de la lutte des classes et de plutôt situer l’engagement à l’aune des efforts réalisés pour maintenir une vie autonome, non aliénée aux dispositifs d’enfermements sociaux.

 

Suivi d’un débat avec le réalisateur d’« Ici et là », Jean Druon

 

 

 

SAMEDI 28 MARS

 

-à partir de 14h

Partir... Rester? Vivre!

 

Chaque année 450 000 clandestins franchissent la frontière avec les USA. Espoirs, tragédies, solidarités. Certains parviennent à res[is]ter.

 

De Nadie (Tin Dirdanal–VOSTF)

L'injustice vécue par des milliers de Latino-américains et leur courage au cours de leur difficile traversée du Mexique vers les Etats-Unis.

 

15h'45 : Santa Catarina, el último suspiro (2008-Mexique-VO)

Atenco bis. Le projet d'une bouche de "RER" rapprochant irrémédiablement la capitale et le projet d’un incinérateur de déchets menacent actuellement la vie communale de Tlaltenco dans la banlieue de Mexico.

 

16h30: El brujo(Alejandro Chaparro-Colombie)

 

-à partir de 18h

Entre rébellion et utopie

 

La rebelión de la dignidad(ZZColectivo-Mexique-Allemange-2007-70')

Récit historique du "Ya basta" insurrectionnel de 1994, de la lutte de l'EZLN pour la terre, la santé, l'éducation, la liberté, la démocratie, la paix, la justice. Témoignages des hommes et les femmes des bases civiles de l'EZLN.

 

20h: Bautizo de fuego (Colombie)

 

20h30: Entre rébellion et utopie(Miriam Fischer-Mexique-Allemagne- 2007-70')

En mai 2006, les enseignants de l'Etat d'Oaxaca occupent le centre de la cité pour réclamer de meilleurs salaires et des conditions décentes pour leurs élèves. Face à la répression policière brutale et criminelle du gouverneur Ulises Ruiz, le peuple d'Oaxaca organise sa résistance au sein de l'APPO (l'Assemblée populaire des peuples d'Oaxaca). Témoignages, espoirs et projets

 

22h30: Chiapas, Oaxaca, Atenco (cciodh)

 

En février 2008 une Commission civile internationale d'observation des droits humains se rend au Mexique. Témoignages sur la répression contre les mouvements contestataires au Chiapas, à Oaxaca et à Atenco.

Réunion publique tous les derniers vendredi du mois au Hangar de la Cépière, 8 bis rue de Bagnolet, métro Arènes.

Prochaine réunion : Vendredi 25 mai 2018 à 18h.